Histoire | Décoration Fausses Pierres

Après la destruction de l'empire romain, la forêt a de nouveau envahi la France, les constructions se sont rapidement dégradée, c'est à partir du IXe siècle, à l'initiative des "Bénédictins" (semble t'il?), que le Moyen Age a instauré une nouvelle manière de voir le "Monde".

On construisait en bois,  chaque génération devait entretenir la construction  1, 2, 3 fois dans la vie d'un homme...

Il fallait défricher la forêt, retirer les pierres

 - pour avoir des terrains cultivables
 - récupérer le bois (outils, charpente, meubles, chauffage)
 - stocker, utiliser les pierres


Il faut imaginer l'homme, avec sa vache et son tombereau, jeter les pierres une par une, les jaunes devant, les bleues au milieu, les rouges derrière.
Il bâtissait à son goùt, selon ses besoins, quelque chose qu'il croyait éternel...
La chaux est vivante, elle vit suivant les condition, environ 70 ans, pendant cette période, elle essaye de cristalliser, après, elle se délite, se désagrège, meurt, devient poudre...
Au bout de 150 ans, les pierres se resserrent sur elles-même, des courant d'air se créent, la construction n'est plus étanche.

C'est à partir du XVIIIe siècle que les crépis sont apparus, réglant ce problème, mais cachant le modèle.

L'influence des maisons en pisé, répandues depuis la nuit des temps et nécessitant un enduit de mortier de chaux en protection a orienté vers le choix de ces façadeurs (il y a même eu une vogue pour des façadeurs italiens).

Ce n'est que dans les années 1980 que l'on a vu apparaître les belles restaurations de maison en pierres à joints teintés, grattés...

 

Voir ce site (peut-être le plus beau du web):


ROMANES.com
 

La couleur du calcaire est constante du fait de sa composition : entassement de tests et de squelettes d'animaux marins sur le fond de la mer, accompagnés, bien sùr, des impuretés qu'ils avaient dans le corps ... C'est à dire  des métaux (essentiellement du fer, c'est pour ça que nous avons le sang rouge).

 

La chaux est extraite blanche et son exposition à l'air oxyde rapidement les métaux, ce qui donne cette teint particulière, et constante sur toute la planète. La couleur ci-joint correspond à une oxydation  d'environ 20 ans, au début, les crépis étaient plus ou moins blanc, suivant les carrières de chaux ou de sable. On peut même  le voir sur les anciens crépis faits avec de la chaux et du ciment gris. 

Exceptionnellement, lorsqu'en amont du gisement de calcaire ou de sable, il y a eu une apport de matériaux sales, la nuance de pays évolue, en restauration, il convient d'extrapoler en rajoutant du colorant "noir" (jusqu'à 3 bouchons de limonade) et d'ajuster les autres colorants en proportion.